L'équipe SD Worx aux Championnats du Monde à Wollongong

L'équipe SD Worx aux Championnats du Monde à Wollongong

Kopecky se considère comme un outsider

22/09/2022

Le samedi 24 septembre 2022, Wollongong, en Australie, accueillera les championnats du monde sur route de l'élite féminine. L'équipe SD Worx est bien représentée. "Je suis très heureuse de ce parcours difficile, mais je me considère comme une outsider", déclare Lotte Kopecky (Belgique).

Course liée à cette actu Championnats du monde de contre-la-montre individuel - Coureures liées Lotte Kopecky Demi Vollering Elena Cecchini Niamh Fisher-Black Ashleigh Moolman Marlen Reusser Anna Shackley

Les Championnats du monde de cyclisme se dérouleront à Wollongong, en Australie, le samedi 24 septembre. La course commence à 12h25, heure locale, et l'arrivée est prévue à 17h. Dans la zone CEST, c'est 4h25-9h.

L'équipe SD Worx est déjà bien représentée avec les sept coureurs suivants qui représenteront leur pays :

  • Demi Vollering (Pays-Bas)
  • Lotte Kopecky (Belgique)
  • Elena Cecchini (Italie)
  • Marlen Reusser (Suisse)
  • Niamh Fisher-Black (Nouvelle-Zélande)
  • Anna Shackley (Grande-Bretagne)
  • Ashleigh Moolman-Pasio (Afrique du Sud)

Le parcours se compose de deux boucles. D'abord, il se dirige vers le Mont Keira, qui menace immédiatement de déchirer le peloton. Vient ensuite le circuit local autour de la ville de Wollongong, qu'il faut parcourir six fois. Il y a 2 433 altimètres au total. "C'est un parcours très difficile, j'en suis heureuse", a déclaré Lotte Kopecky, qui se compte parmi les outsiders. "Si vous voulez débarquer quelque part des coureurs rapides comme Marianne Vos ou Elisa Balsamo, il faut que le parcours soit assez difficile. Personnellement, je ne peux pas la comparer à une autre course, notamment parce que je n'ai jamais couru les classiques wallonnes."

La distance jouera également un rôle. Nous pouvons certainement nous en sortir - le Tour des Flandres n'est que de cinq kilomètres plus court - mais la combinaison de la longue distance et des nombreux altimètres rendra la tâche très difficile. Mes propres chances dépendront de la forme du jour, mais je peux être sainement ambitieux. Le bloc le plus fort à mes yeux est l'Italie et la grande favorite pour moi est Elisa Longo Borghini."

Marlen Reusser vit sur un nuage après sa médaille de bronze dans le contre-la-montre individuel et le titre mondial avec la Suisse dans le relais mixte TTT. "De toute façon, c'était une semaine formidable. Les jambes se sentent bien. Le relais mixte TTT était l'un de nos grands objectifs depuis l'année dernière, le fait que nous ayons pu l'atteindre donne un énorme coup de pouce pour ce qui reste à venir."

Pour les Pays-Bas, les fers de lance étaient auparavant Annemiek van Vleuten et Marianne Vos. Demi Vollering jouera normalement un rôle de service. "Marianne et Annemiek ont été très fortes cette saison. Je vais donc aider là où je peux. Si je n'aurais pas aimé suivre ma propre voie à ce moment-là ? Je dois encore attendre, je suis encore jeune et mes années sont encore à venir ! Je suis déjà impatient de participer à la course. Nous sommes ici avec un bloc très fort et c'est un parcours difficile. Ce sera un beau championnat du monde."

Pour l'Italie, Elena Cecchini fera le travail pour Elisa Longo Borghini et Elisa Balsamo. Avec également Anna Shackley, Niamh Fisher-Black et Ashleigh Moolman-Pasio, le Team SD Worx sera déjà fortement représenté ce samedi.

Lire également

Your browser is out-of-date!

Update your browser to view this website correctly. Update my browser now

×